Juré : Abd AL MALIK

Abd AL MALIK

Abd AL MALIK

Portrait

Abd al Malik, de son vrai nom Régis Fayette-Mikano, né le 14 mars 1975 dans le 14e arrondissement de Paris, est un rappeur, auteur-compositeur-interprète, écrivain et réalisateur français. Il fonde en 1988 avec son frère aîné Bilal et son cousin Aissa, le groupe de rap N.A.P. Abd al Malik choisit son nom de scène en référence à son propre prénom de naissance (Regis – « du roi » en latin – correspondant au mot arabe Malik : « roi »).

En 2004, Abd al Malik publie son premier album solo, Le Face à face des cœurs, qui atteint la 155e place des classements français. En 2005, Abd al Malik publie l’ouvrage Qu’Allah bénisse la France, dans lequel il explique son cheminement et défend un Islam réfléchi, fait de tolérance et de désir d’intégration. L’ouvrage obtient en Belgique le Prix Laurence Trân 2005 et est adapté par le rappeur pour le cinéma en 2013.

En 2006, il publie son deuxième album, Gibraltar, qui atteint la 13e place des classements français. En novembre 2007, il présente un nouveau projet, le collectif Béni-Snassen composé de New African Poets (NAP), Wallen, Bil’in, Hamcho, Matteo Falkone et lui-même, engagé contre l’illettrisme ; le collectif publie, l’année suivante, en 2008, un album intitulé Spleen et Idéal. En novembre 2015, il publie son cinquième album, Scarifications, intégralement produit par Laurent Garnier.

En 2005, Abd al Malik publie l’ouvrage Qu’Allah bénisse la France, (Paris, Albin Michel, 2007, 208 p. (ISBN 9782226300430)), dans lequel il explique son cheminement et défend un islam réfléchi, fait de tolérance et de désir d’intégration. L’ouvrage obtient en Belgique le Prix Laurence Trân 200523. Abd al Malik écrit l’adaptation du livre, qu’il réalise pour le cinéma, en 2013

En 2009, il publie La guerre des banlieues n’aura pas lieu, (Paris, Le Cherche midi, 2009, 180 p. (ISBN 978-2-7491-1512-2)) qui obtient le Prix de littérature politique Edgar-Faure en 201026. Il suit en 2012 de l’ouvrage Le dernier Français, (Paris, Le Cherche midi, 2012, 240 p. (ISBN 978-2-7491-2237-3)) (préf. Mazarine Pingeot), en L’Islam au secours de la République, (Paris, Flammarion, 2013, 146 p. (ISBN 978-2-0812-9033-4)) en 2013 et de Place de la République, (Paris, Indigène éditions, 2015, 32 p. (ISBN 1090354800)) en 2015.

En 2016, il publie Camus, l’art de la révolte chez Fayard.

En 2019, Abd al Malik sort en coédition avec Flammarion, Présence africaine et le Musées d’Orsay et de l’Orangerie à l’occasion de l’exposition « Le Modèle noir de Géricault à Matisse », Le Jeune Noir à l’épée, récit poétique au format livre album CD audio. Le rappeur inspiré par le Jeune Noir à l’épée, un tableau de Pierre Puvis de Chavannes, ainsi que par d’autres toiles de maîtres du XIXe siècle, réfléchit à l’identité à l’heure de la mondialisation

Un CD de neuf titres inédits accompagne l’ouvrage.

Tous les Jurés

Edgar Faure

Le Prix Edgar Faure

Toutes les Remises de Prix

L’association Edgar Faure

Bibliographie d’Edgar Faure

Découvrez d’autres Jurés du Prix Edgar Faure

Rodolphe Oppenheimer

Olivier Dassault

Isabelle Debré

Etienne Klein

Anne Sophie Coppin

Viviane Neiter