Juré : Anne-Sophie Coppin

Anne-Sophie Coppin

Anne-Sophie Coppin

Portrait

Anne-Sophie Coppin, née le 23 novembre 1982 à Grande-Synthe (Hauts-de-France) est dirigeante d’entreprise française. Fondatrice et Présidente Directrice Générale de l’agence de conseil internationale Cogitatio Mundo, elle est également professeure et écrivaine.

Repérée pour son travail sur la réhabilitation des friches industrielles en lieux de culture par l’historien Pascal Ory, qui dirige ses recherches doctorales, et Jean-Noël Jeanneney, alors président de la Bibliothèque nationale de France, Anne-Sophie Coppin est intégrée à l’équipe du Conseiller d’État Daniel Janicot alors qu’elle participe depuis 2005 au programme de création de la Galerie d’architecture moderne et contemporaine de la Cité de l’architecture et du patrimoine sous la direction de François de Mazières.

De 2008 à 2011, elle accompagne le développement de l’Agence pour la Vallée de la Culture, établissement dirigé par Daniel Janicot et mandaté par le président de la République Nicolas Sarkozy, le président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, et la ministre de la Culture, Christine Albanel. Elle participe aux entretiens des arts plastiques du Ministère de la Culture en qualité d’expert sur le sujet. Elle est alors cheffe de projet, en charge de la création et du développement des projets culturels pour la réhabilitation de l’île Seguin, à Boulogne-Billancourt.

Elle est à l’initiative en 2009 de la proposition et de l’étude de l’implantation sur l’île Seguin du projet de Nicolas Sarkozy, « La Maison de l’Histoire de France », dans une acception très contemporaine avec une architecture futuriste de Jean Nouvel, auprès du Ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. En 2010, elle participe à l’élaboration du programme et des recommandations du Grand Paris culturel sous la direction de Daniel Janicot, mandaté par l’Elysée, ce qui aboutira au rapport « La dimension culturelle du Grand Paris » remis à Nicolas Sarkozy en 2012 et édité à la documentation française.

A partir de 2011, elle est en charge du développement puis de la direction opérationnelle du projet de centre des arts plastiques et visuels qui remplace la fondation Pinault sur l’île Seguin. Elle développe la programmation hors les murs lors de la FIAC 2012 et lors de foires internationales telles que celle de Art Basel.

En 2013, elle est recrutée au sein de l’INSEEC Business School à Paris et à Chambéry pour mener et animer de grandes conférences de culture générale sur l’économie, la politique et le discours. Puis, à partir de septembre 2014, elle devient professeure associée en sciences politiques, analyse d’actualité et histoire contemporaine pour les Master 1 et 2. Elle intervient également à la faculté de droit et de sciences politiques de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines pour la préparation du Master professionnel « Carrières publiques et métiers du politique ». Elle est réserviste de l’Education nationale pour intervenir dans les classes sur les sujets liés à la démocratie, à la vie politique et à l’égalité.

Dans le cadre des élections municipales 2014 de Paris, elle participe à l’élaboration du programme politique de la ministre Nathalie Kosciusko-Morizet, notamment sur les sujets touchant la culture et l’urbanisme, sous la houlette de Jean-Baptiste de Froment, responsable du projet politique. Elle prend ensuite la direction du programme politique des candidats centristes Chantal Jouanno et Yves Jego pour les élections régionales 2015 d’Ile de France.

Elle intègre le cabinet du ministre, député de Paris et maire du 16e arrondissement, Claude Goasguen, et devient conseillère technique en charge de la démocratie participative, des quartiers et des affaires culturelles. Elle dirige par exemple la mise en place du festival de Cinéma Henri Langlois dans les lieux emblématiques du 16e arrondissement (Palais de Tokyo, Théâtre du Ranelagh). Son portefeuille est ensuite élargi au handicap, au sport, aux affaires scolaires et à l’urbanisme. En parallèle, elle est également conseillère parlementaire à l’Assemblée nationale. Elle est aussi nommée en 2016 membre du jury du prix de littérature politique Edgar Faure.

Après les élections présidentielles et législatives de 2017, elle devient consultante internationale. Elle exerce ses fonctions notamment auprès de l’envoyée spéciale de l’UNESCO pour la diplomatie culturelle, ambassadrice de bonne volonté et artiste, Hedva Ser. Spécialiste des zones conflictuelles et des pays en mutation, elle intervient sur des dossiers en Afrique, au Proche-Orient et dans le Caucase.

Anne-Sophie Coppin est membre du réseau onusien EmpowerWomen. Son entreprise s’engage pour l’autonomisation économique des femmes, l’accès à l’emploi et l’égalité salariale.

D’autre part, elle est membre de l’Association Française des Femmes Diplômées d’Université (AFFDU), présidée par Sonia Bressler et affiliée au Groupe Européen des Femmes Diplômées des Universités (GEFDU) et UWE (University Women of Europe), ayant le statut consultatif des ONG au Conseil de l’Europe. Elle publie régulièrement des articles dans la revue « Diplômées » de l’AFFDU ayant pour vocation de promouvoir la recherche et la visibilité des femmes chercheuses en Europe.

En 2019, elle intègre le groupe des DareWomen, réseau de femmes audacieuses destiné à encourager et développer l’audace chez les femmes sur le modèle californien.

Après une rencontre marquante à l’Assemblée nationale avec le docteur Denis Mukwege, elle s’engage à ses côtés pour la reconnaissance du viol comme arme de guerre et fait partie des invités d’honneur à la remise du Prix Nobel de la Paix à Oslo en décembre 2018. Puis elle est invitée par la Grande Duchesse du Luxembourg, Maria Teresa, à la conférence internationale « Stand Speak and Rise Up ! Pour en finir avec les violences sexuelles dans les zones sensibles » à laquelle elle participe en mars 2019, en partenariat avec le docteur Denis Mukwege et l’ONG We are Not Weapons of War.

 

Tous les Jurés

Edgar Faure

Le Prix Edgar Faure

Toutes les Remises de Prix

L’association Edgar Faure

Bibliographie d’Edgar Faure

Découvrez d’autres Jurés du Prix Edgar Faure

François Baroin

François Heilbronn

François Patriat

François Rebsamen

François Sauvadet

Frédéric De Saint Sernin