Thierry SAUSSEZ

Thierry SAUSSEZ

Thierry Saussez, né le 8 février 1949 à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), est un conseiller en communication français. En 1982, il fonde l’agence de communication Image et Stratégie qu’il préside jusqu’en 2008. Il a également dirigé le Service d’Information du Gouvernement (SIG) du 16 avril 2008 au 20 octobre 2010.
En 1970, Thierry Saussez est nommé directeur adjoint de publicité de Jaeger Lecoultre, puis en 1972, collaborateur puis directeur de la société Michel Bongrand SA. En 1982, il crée la société « Image et Stratégie » dont il est PDG jusqu’en 2008. En 1988, il est cofondateur de Thierry Saussez conseils puis, en 1993-1994, vice-président de Bernard Krief Consulting Group. Il est membre de l’Association internationale des conseils politiques depuis 1975 et secrétaire général adjoint de l’Association nationale nouveaux médias en 19851.
Conseiller en communication institutionnelle et politique français, il participe à ce titre à de nombreuses campagnes électorales. Ancien membre du Rassemblement pour la République (RPR) et de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), il est un des proches conseillers de Nicolas Sarkozy. En dehors des leaders de la droite française, il intervient comme conseiller auprès d’entreprises, d’organisations professionnelles et de collectivités territoriales.
Avec son agence de communication « Image et Stratégie », il travaille avec la Côte d’Ivoire : en 2005, le magazine Stratégies avance le chiffre de cinq millions de francs (730 000 euros) versés annuellement à Thierry Saussez par la Côte d’Ivoire d’Henri Konan Bédié, de 1995 au coup d’État de 1999. En 2008, il revend Imag et Stratégie à Bruno Fuchs6.
Le 16 avril 2008, Thierry Saussez est nommé délégué interministériel à la communication et directeur du Service d’information du gouvernement (SIG) où il est chargé de veiller à la coordination des actions d’information et de communication du Gouvernement. Lors de cette nomination officielle, Thierry Saussez est présenté par de nombreux médias comme le « remède anti-couacs » en référence aux dysfonctionnements qui venaient de brouiller la communication gouvernementale. Il y quadruple le budget alloué au SIG en centralisant les moyens des différents ministères « de manière à obtenir plus de cohérence dans le dispositif ». Il est critiqué pour le parfum de propagande d’État qui se dégage des opérations de communication effectuées, mais réfute le terme de propagande, considérant la communication gouvernementale comme un service public au service des grandes causes nationales. Dans le courant 2010, il accuse également le coup lors du lancement loupé du coûteux site France.fr. Il annonce sa démission le 11 octobre 2010, en indiquant que sa mission était nécessairement temporaire et en précisant clairement les raisons d’une démission à sa propre initiative.
En 2017, dans le cadre de l’affaire Fillon, Thierry Saussez déplore la stratégie de réponse de François Fillon qui s’est « enkysté dans sa propre crise ».

Tous les Jurés

Edgar Faure

Le Prix Edgar Faure

Toutes les Remises de Prix

L’association Edgar Faure

Bibliographie d’Edgar Faure

Découvrez d’autres Jurés du Prix Edgar Faure

Rodolphe Oppenheimer

Olivier Dassault

Isabelle Debré

Etienne Klein

Anne Sophie Coppin

Viviane Neiter